Rencontre entre Le Maire de Macouria, L.ADAM et G.PATIENT

J’ai participé aujourd’hui à une réunion de travail avec M. Gilles Adelson, Maire de Macouria et le Sénateur, Georges Patient, afin d’échanger spécifiquement sur les actions prévues pour la limitation de l’habitat informel sur la commune. La principale question est de savoir comment taxer les populations des quartiers insalubres ?

Cette thématique est particulièrement sensible et prioritaire. Sans compter la précarité et les autres conséquences de l’habitat informel pour les populations qui y ont recours , il s’agit aussi d’un manque à gagner considérable pour la collectivité : la non-prise en compte de l’habitat informel génère des déséquilibres notamment dans l’utilisation des équipements publics.

En tant que parlementaire, je suis particulièrement vigilant sur ces thématiques que je connais et sur lesquelles je suis en lien direct avec les mairies.

Une réunion sera organisée prochainement avec le DRFIP, l’INSEE, la Mairie et les parlementaires.

Votre Député,
Lénaïck ADAM