Mes démarches simplifiées

Question-réponse

Vaccin contre la Covid : quelles sont les règles ?

Vérifié le 26 avril 2021 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La vaccination est gratuite pour tous. Elle n'est pas obligatoire. Il n'y a pas besoin d'ordonnance.

Une consultation de pré-vaccination doit avoir lieu avec votre médecin traitant (ou le médecin du centre de vaccination). Cette consultation est également gratuite.

Qui peut se faire vacciner ?

La campagne de vaccination a débuté en décembre 2020 et était destinée aux personnes suivantes :

  • Résidents d'établissements accueillant des personnes âgées et résidents en services de longs séjours (Ehpad, USLD, foyers-logements, résidences autonomie)
  • Personnes en situation de handicap vulnérables hébergées en maisons d'accueil spécialisées et en foyers d'accueils médicalisés
  • Personnels de ces établissements (employés directs ou employés d'entreprises prestataires), âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid-19
  • Professionnels de santé de ville et d'hôpital et du secteur médico-social âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid-19
  • Ambulanciers, aides à domicile, pompiers âgés de 50 ans et plus ou porteurs de maladies les exposant à des formes graves de Covid-19

Depuis le 18 janvier 2021, elle concerne également les personnes suivantes :

  • Personnes âgées de 75 ans et plus
  • Personnes vulnérables à très haut risque

Depuis le 27 mars, elle concerne les personnes âgées de 70 ans et plus sans comorbidité.

La vaccination est élargie aux personnes âgées de plus de 55 ans depuis le 12 avril.

Des créneaux sont dédiés pour la vaccination des personnes suivantes :

  • Professeurs des écoles, collèges et lycées
  • ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles)
  • AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap)
  • Professionnels de la petite enfance – dont les assistants maternels
  • Professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse et de la protection de l'enfance
  • Policiers nationaux et municipaux
  • Gendarmes
  • Surveillants pénitentiaires

Les personnes à très haut risque sont celles qui ont les maladies ou caractéristiques suivantes :

  • Cancer, maladie hématologique maligne traitée par chimiothérapie
  • Maladie rénale chronique sévère (dont les patients dialysés)
  • Personne transplantée d'organes solides ou par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
  • Polypathologies chronique avec au moins 2 insuffisances d'organes
  • Certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d'infection
  • Trisomie 21

Depuis le 1er mai la vaccination est élargie aux personnes de plus de 18 ans souffrant d'une ou de plusieurs comorbidités.

  À savoir

les plus de 50 ans pourront se faire vacciner à partir du 15 mai et la vaccination sera ouverte à tous les adultes à partir du 15 juin.

Comment se faire vacciner ?

  • La vaccination est faite dans des centres désignés par le préfet du département. Il faut prendre rendez-vous.

    Les centres de vaccination accueillent les personnes âgées de 60 ans et plus ainsi que les personnes atteintes de comorbidité.

    Vous pouvez prendre-rendez vous en appelant le numéro dédié :

    Où s’adresser ?

    Vous oriente directement vers les plateformes téléphoniques des centres de vaccination.

    Par téléphone

    0800 009 110

    Numéro vert (gratuit) ouvert 7 jours sur 7 de 6h à 22h

    Vous pouvez également téléphoner directement au centre via la liste des centres de vaccination disponible sur le site du ministère de la santé.

    Dans les centres de vaccination, les personnes suivantes peuvent vacciner :

    • Infirmier
    • Pompier (titulaire d'un brevet de secours d'urgence aux personnes)
    • Dentiste
    • Vétérinaire

    Les retraités de ces professions médicales et para-médicales et les étudiants en 3e cycle de médecine peuvent également vacciner.

    Les étudiants en 2e cycle de médecine, pharmacie, maïeutique et odontologie peuvent aussi vacciner mais en présence d'un médecin ou d'un infirmier.

     À noter

    le jour de rendez-vous, vous devez avoir votre carte vitale (ou attestation de droits) et une pièce d'identité.

  • Depuis le 25 février 2021, votre médecin peut administrer le vaccin AstraZeneca aux personnes de 50 à 64 ans atteintes de comorbidités.

  • Depuis le 25 février 2021, le médecin de votre entreprise, ou de votre administration, peut administrer le vaccin AstraZeneca aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités.

  • Si vous êtes enceinte, ou avez un nouveau-né, une sage-femme peut vous vacciner.

  • Un pharmacien peut vacciner

    • une personne de plus de 75 ans
    • ou une personne de 50 à 64 ans atteinte de comorbidités.

Transport

Jusqu'au 1er juin, si vous ne pouvez pas vous déplacer seul, vous pouvez utiliser une ambulance ou un véhicule sanitaire léger (VSL) pour aller au centre de vaccination le plus proche. Le transport sera intégralement pris en charge sur prescription (ordonnance) du médecin. Vous n'aurez rien à payer.

Formalités Administratives